Faik Konitza

Bibliographie

Liens

Konitza asbl continuera à enrichir les couleurs de la diversité

Voici quatre ans, une nouvelle association voyait le jour dans le paysage associatif Saint-Gillois. Le hasard a bien fait les choses. Le temps passé à nous investir nous a prouvé que Konitza asbl peut continuer à enrichir les couleurs de la diversité de notre commune.

 

Évidemment, à l’époque des débuts, nous nous sommes efforcés de nous prouver à nous-même ainsi qu'à notre public notre bonne volonté, notre dynamique et surtout nous comptions beaucoup sur nos amis. Durant ces années nous avons accumulé un bon nombre d'expériences et d’activités diverses. Ce qui nous a permis de réussir à mobiliser un taux non négligeable de ressources, de succès.

 

Nos actions ont vu croître la qualité de leur organisation. Ainsi sommes-nous parvenus à devenir un partenaire fiable et sérieux.Genti Metaj Le bilan de l’année 2011 a marqué une fois de plus la modeste histoire de notre association.

 

Le vingtième anniversaire des manifestations d’étudiants de Tirana a été commémoré le 08 juin 2011 dans les locaux de la Maison des Cultures de la Commune de Saint-Gilles. Nous avons eu le plaisir d’inviter Sir Patrick Fairweather, ancien ambassadeur britannique à l’époque. Monsieur Fairweather était en poste à Rome lorsqu' eurent  lieu les grandes opérations internationales d’aide humanitaire destinées à la population albanaise. Il était ambassadeur britannique vers l'Albanie, résidant à Rome, de juillet 1992 jusqu'à janvier 1996. Par après, durant plusieurs années, il fut directeur de la Fondation Butrint.

 

L’écrivain, le diplomate et ex-ministre des Affaires étrangères Besnik Mustafaj nous a également fait l'honneur de répondre à notre invitation. Il a participé aux événements historiques de décembre 1990 et à la fondation du Parti Démocratique. On lui doit la publication d'un essai sur cette période d'espoirs, de peurs et de troubles: "Entre crimes et mirages, l'Albanie".

 

Ces deux personnalités ont livré leur témoignage et leurs impressions sur ces semaines décisives qui ont profondément redessiné le paysage politique, social et culturel de l’Albanie.

 

Ensuite nous avons eu le plaisir de promouvoir l’œuvre littéraire de Monsieur Eden Babani (26/02/2011), pour poursuivre avec une série d’activités ponctuelles et permanentes : « Le journal d’une femme de Kosovo », une dramatique créée et mise en scène par notre ami Zenel qui a fait l’unanimité tout au long de l’année 2011. Après un succès remarquable en Belgique, cette pièce a été présentée un peu partout dans la région des Balkans.

 

Mais ce qui a vraiment marqué l'année 2011, c’est l’entrée de Konitza au sein de la plate-forme Cohésion Sociale de la Commune de Saint-Gilles. Dans le cadre du « Parcours de la Diversité », nous avons pu réaliser un film documentaire sur les mariages mixtes. Ce fut un grand moment pour notre association, non seulement pour ce qui relève de la seule réalisation d’un projet très bien accueilli par le public, mais aussi parce que nous avons pu établir des relations avec toutes les associations membres de la Cohésion Sociale.

Entre autre nous avons confortés nos liens avec la Coordination Sociale et Culturelle du CPAS de Saint-Gilles, véritable lieu de rencontres, d’échanges et surtout de projets communs pour le bien de tous les citoyens de notre commune.

Je peux aussi citer nombre d’autres activités qui ont eu lieu en 2011, mais je vais surtout souligner la reconnaissance de notre association par le monde associatif, les pouvoirs subsidiant et le monde politique.

 

Il est évident que nos partenaires traditionnels, les personnes qui nous ont accordés leurs confiance dès le début de notre projet, méritent d'être remerciées à nouveau ! Ils le méritent car ils ont continué à nous soutenir, à travailler avec nous et être présents à tout moment.

 

J’en profite également pour saluer Myriem Amrani – responsable de la Cohésion Sociale de la Commune de Saint-Gilles, Ylva Berg d’Internationaal Comité, Juliette Roussel – responsable du Service de la Culture de la Commune de Saint-Gilles, José Sanchez – directeur de Démocratie Plus asbl et la géniale Stéphanie Doc – coordinatrice du Service Social Juif.

 

Mais revenons à ce que je considère comme ce qui m'apparaît comme le point crucial de 2011 : l’intégration complète de l’association dans le réseau associatif de la Commune de Saint-Gilles.

Travailler dans l’ombre est une qualité exceptionnelle et nous l’avons fait. Nous avons pu mettre en place et assurer la continuité de notre atelier-théâtre en essayant de donner leur chance à des enfants issus de familles en difficultés économiques ; en leur permettant de s'investir dans un projet culturel développé pour des enfants de 8 à 12 ans.

 

Nous avons lancé et installé avec beaucoup de patience et d’enthousiasme notre permanence sociale et juridique pour les primo-arrivants. Nous avons réalisé de superbes spectacles théâtraux avec des artistes renommés en faisant en sorte de le produire non seulement en Belgique mais également à l’étranger. Nous avons organisé des conférences, des séminaires qui ont attiré l’attention de la presse, des citoyens et souvent de personnes engagées qui n’ont pas hésité à venir travailler avec nous à Bruxelles ne fut-ce qu'une journée.

 

Aujourd'hui, l’association bénéficie d’une reconnaissance plus élargie et surtout d’un respect considérable. Des institutions importantes de notre pays nous ont accordé la confiance en finançant, soit intégralement, soit partiellement nos activités sociaux, culturels et citoyens. Au passage, remercions encore la Commune de Saint-Gilles, la Communauté Française ; La VGC, la Fondation Roi Baudouin.

Tout au long de l’année 2011 nous avons pu mobiliser beaucoup d’énergie et de ressources humaines pour pouvoir réaliser un travail remarquable. Je dois souligner que le travail pour Konitza est fourni bénévolement et au détriment d’occupations personnelles tout aussi importantes. Souvent il a fallu « oublier » la famille, le sport, le verre avec des amis pour faire progresser l’association. Il est donc tout naturel de saluer ici le travail du Conseil d’Administration. Tous les membres du C.A. ont consacré du temps et de l'énergie aux projets proposés parce qu'ils ont toujours crus à la nécessité de notre association.

Que toutes et tous soient ici remercié(e)s pour leur généreuse participation, quelle qu’en soit la nature et le degré. Cela, d’autant plus que nos moyens financiers s’avèrent toujours aussi dérisoires au départ de chaque projet. C’est évidemment le sort de plusieurs associations et c’est pourquoi l'essor de celles-ci est tout à leur honneur.

En ce qui concerne l’exercice à venir, nous, membres fondateurs et administrateurs, ne pouvons qu'espérer l'éclosion de nouveaux projets dans le paysage de notre association et en préservant son esprit fondateur pluraliste, autrement dit : citoyen, social, culturel et artistique. Enfin, n'oublions pas que l'essor de Konitza asbl dépendra aussi grandement de l'indispensable afflux de nouveaux membres, issus – de préférence, de tous les horizons, et qui auront à cœur de se destiner au sort de l'association pour vivre un avenir qui, en ultime ressort, ne dépendra que de l’imagination et du courage de tout un chacun.

Merci à tous et à très bientôt !

Genti Metaj, Président

Agenda

Balkan Trafik!

Street Art inauguration

Friday 17 May 2024, 15h00

Rue de Flandres 65,

1000 Brussels 

----------------

L'association en images

Cakes.jpg

Archives