Faik Konitza

Bibliographie

Liens

Une rencontre avec Vluchtelingenwerk Vlaanderen

Le projet d’Information sur le Pays de Retour (CRI) est une nouveauté pour la communauté albanaise de Belgique. En effet, la particularité de ce projet réside avant tout dans le fait qu’il ne s’agit pas d’un retour « préparé » ou « organisé » dans le cadre des différentes politiques existantes en matière de retour, mais bien d’un retour de plein gré de toute personne qui souhaite retourner volontairement s’installer dans le pays d’origine, en l’occurrence l’Albanie.

Ce projet a pour mission de fournir toutes les informations nécessaires et utiles, à quiconque désire rentrer en Albanie afin de préparer son retour dans les meilleures conditions possibles.

Nous désirons attirer l’attention du public sur le principe fondateur de ce projet, à savoir : se rencontrer, s’informer et innover au travers d’un projet commun. Le monde change, évolue, et ce, au même rythme que les aléas de la vie.

C’est à ce titre que nous avons voulu étudier attentivement les possibilités qui s’offrent a tout expatrié, à toute personne « déracinée », demandeuse d’un retour aux origines culturelles, familiales, territoriales.

Aujourd’hui la multiplicité des moyens de communication, la vitesse à laquelle la vie, les existences peuvent changer de directions doivent nous encourager à tendre vers la multiplicité des moyens à mettre en œuvre afin de donner à tous les mêmes chances. Les réalités d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes que celles des générations passées. Les besoins, les attentes, les espoirs, les rêves et les craintes s’en trouvent modifiées.

C’est dès lors dans un esprit d’adéquation entre les désirs et les moyens de les assouvir que le projet s’inscrit.

Il y a quelques mois nous avons fait la connaissance de l’organisation non gouvernementale : Vluchtelingenwerk Vlaanderen.

Il s’agit d’une organisation indépendante, impliquée et très active dans la défense et les intérêts des réfugies et apatrides. Vluchtelingenwerk Vlaanderen opère dans un réseau qui regroupe de nombreuses personnes, associations prônant le pluralisme, l’égalité des droits et des chances. La plupart de ses actions tendent à sensibiliser la société et les citoyens aux problèmes que rencontrent les réfugiés, les demandeurs d’asile, les personnes déracinées de leur pays natal. L’action et les recherches menées témoignent de l’engagement et de l’expertise avérée de Vluchtelingenwerk Vlaanderen en ces domaines.

Outre les explications précitées, cette organisation veille de près aux politiques menées par le gouvernement fédéral en matière d’asile, d’accès au territoire et d’immigration.

En adoptant un regard critique envers les pouvoirs publics Vluchtelingenwerk Vlaanderen veille également à la politique d’intégration et d’égalité des chances de notre gouvernement, et ce, en mettant un accent particulier sur les politiques développées en matière d’emploi et d’enseignement.

Vluchtelingenwerk Vlaanderen fait partie d’un réseau européen d’organisations de défense des droits des « réfugiés ». Cette O.N.G. est attentive aussi à la politique européenne en matière de droit d’asile et collabore activement avec toutes les organisations européennes œuvrant en ce sens.

Le projet CRI (http://www.cri-project.eu/) est une nouveauté concernant la communauté albanaise de Belgique. La particularité de ce projet consiste avant tout sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un retour forcé ou organisé dans le cadre des différentes politiques discriminatoires. Ce projet peut donner un coup de main à toute personne qui veut rentrer en Albanie pour des raisons diverses et/ou personnelles. Par ailleurs, les informations du projet CRI peuvent être utilisées par les personnes qui veulent mettre en place un nouveau projet en Albanie.

Le projet CRI doit nous aider et nous soutenir afin d’aider à un retour et une réinsertion envisageable. Pour ce faire, Vluchtelingenwerk Vlaanderen collabore avec de nombreuses organisations albanaises et belges. Ce projet n’existe que dans la perspective de rassembler toutes les informations et les mettre gratuitement à disposition des personnes concernées.

A ce titre, Vluchtelingenwerk Vlaanderen dispose d’une banque de données reprenant tout les renseignements nécessaires liés aux possibilités de retour, de réinsertion.

Cette association est à même de répondre en « just in time » aux différentes questions, craintes que vous pouvez avoir.

Il est entendu que les personnes déracinées, ayant perdu leurs repères doivent obtenir le plus grand nombre de renseignements.

Il est entendu qu’ayant quitté, et ce depuis longtemps « notre » pays, ayant « de facto » perdu nos repères, il nous est nécessaire d’obtenir les garanties adéquates, c’est ce que Vluchtelingenwerk Vlanderen vous offre.

Il est évident que ce projet ne pourrait se réaliser sans le concours de différents partenaires, c’est à ce titre que nous collaborons avec différentes associations basées en Albanie, des partenaires sur place. Il s’agit de l’organisation Albanian Centre for Human Rights (Qendra Shqiptare per te Drejtat te Njeriut) ainsi que Albanian Centre for Population and Development (Qendra Shqiptare per Zhvillimin dhe Popullsine).

Concrètement le projet CRI vous fournira des informations adéquates et spécifiques afin de considérer, voir reconsidérer au mieux un éventuel retour aux origines. Quelques services qui vous seront offerts par notre projet :

  • Vous voulez rentrer en Albanie et vous voulez connaître les procédures administratives à la frontière. Vous ne connaissez pas les nouvelles directives en matière de carte d’identité, passeport etc. Vluchtelingenwerk Vlaanderen vous informera efficacement à ce sujet.
  • Vous voulez obtenir d’avantage d’information au sujet de l’éducation de vos enfants, l’accès à l’université, les soins de santé, la sécurité et les possibilités de travail ? Ici encore Vluchtelingenwerk Vlaanderen se charge de vous en informer avec la plus grande objectivité.
  • Vous avez des questions qui ne sont pas directement abordées, nous chercherons pour vous et vous transmettrons les renseignements appropriés.

Voici un exemple concret de notre projet : Une personne d'origine albanaise résident en Belgique (ou un autre pays Européen) veut retourner en Albanie pour des raisons familiales. Le problème qui se pose est que la personne souffre de la maladie Hépatite B et suit un traitement en Belgique. Avant de retourner la personne aimerait savoir si le traitement peut se faire en Shkodër et quels sont les frais. Ici encore Vluchtelingenwerk Vlaanderen et Konitza asbl se chargent de vous en informer avec la plus grande objectivité.

Enfin deux mots pour nous. Notre jeune association, Konitza asbl, est aujourd’hui l’un des collaborateurs privilégiés choisi par Vluchtelingenwerk Vlaanderen dans le cadre de ce projet, à côté de l’asbl ABABEL.

C’est à ce titre que nous, Konitza asbl, nous inscrivons pleinement dans le projet d’Information sur le Pays de Retour (CRI) et nous nous engageons pleinement à mettre en œuvre son objectif principal, à savoir mettre à disposition des personnes concernées toutes les informations nécessaires pour préparer au mieux leur retour.

Il s‘agit bien sûr d’un retour volontaire et en aucun cas nous ne forçons pas les gens à retourner, mais nous servons de relais entre l’asbl Vluchtelingenwerk Vlaanderen et les personnes candidates à un retour volontaires.

Genti Metaj

Coordonnées utiles :

Vluchtelingenwerk Vlaanderen

Country of Return Information Project

Tel. : 02/274.00.23

Web projet CRI : http://www.cri-project.eu

Agenda

L'association en images

54517105_2440172006007693_11450885322309632_o.jpg

Archives